Sur scène ...

mardi 27 septembre 2011
par  Ludivine Leblond

Derrière le rideau, c’est la peur. Les peurs : mon texte ? Le public ? À quel moment ? J’y vais ?
Le monde dans la salle ! Le stress, « C’est du corps. » Alors j’y vais ! La première phrase est lâchée, le texte est en nous, les gestes encrés, l’expression au plus profond, la voix porte, le cœur bat, les regards nous percent, c’est l’extase.
On gueule, on chuchote, on sort nos tripes, on remballe notre vie pour celle du personnage.
Plus de stress.
Je suis l’intermédiaire, l’interprète. Shakespeare, Corneille, Beckett, Lagarce, les autres... Je les fais renaitre, je prends plaisir à être un autre, je suis fière de moi, de nous.
C’est déjà la fin, les bras levés, les remerciements, les applaudissements.
On en veut encore.
Quand-est-ce qu’on recommence ?


Navigation

Mots-clés de l’article

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 28 juin 2022

Publication

464 Articles
Aucun album photo
1 Brève
Aucun site
372 Auteurs

Visites

142 aujourd’hui
509 hier
3021344 depuis le début
20 visiteurs actuellement connectés